Quelques mots de présentation

CC photographeAttiré depuis que je suis tout petit par le monde des images (je dessinais alors beaucoup), j’ai appris très tôt à tenir un appareil photo : un jour que nous étions en montagne, pendant les vacances que nous passions ensemble, à force de tanner mon grand-père, il finit par accepter de me laisser prendre une ou deux photos avec son appareil, en me conseillant d’ajouter un premier plan pour donner de la profondeur au paysage. Puis il me confia un appareil pour mon premier camp scout, à l’été 1987.

Depuis, je pratique l’art photographique un peu dans tous ses domaines, me laissant guider uniquement par le plaisir d’une belle prise de vue, par l’émotion d’une scène ou d’un paysage, par le caractère insolite de certains objets. Mes photos sont donc très souvent prises sur le vif, liées à l’instant présent.

Passé au numérique depuis 2009, comme tout photographe amateur, j’ai du mal à maîtriser le nombre de clichés réalisés… Le numérique est une chance, car il permet d’expérimenter à moindre coût, tant sur le choix des sujets que sur le traitement des images. Mais cette chance a ses contreparties en nombre d’images, en temps passé à les trier, en choix cornéliens entre plusieurs clichés d’un même sujet aux infimes variations…

Et finissent par surgir les questions de fond : pourquoi photographier et… que faire de toutes ces photographies ? les laisser dormir dans un disque dur, à quoi bon ? Elles sont également trop nombreuses pour en réaliser des tirages… quant à les montrer sur l’ordinateur à la famille de passage, c’est la réincarnation de ces vieilles soirées diapos qui ont fait leur temps.

C’est ainsi que j’ai décidé d’ouvrir ce blog, afin de partager ces images de Toulouse, des Pyrénées, de Paris, Boulogne-Billancourt et la Bretagne, principalement entre Saint-Malo et Dinard, et de quelques voyages. Vous y trouverez aussi quelques séries un peu plus personnelles comme ces « photos à l’eau », dans lesquelles l’eau tient un rôle similaire à celui du médium pour le peintre, les clichés produits devant avoir quelque plus que de simples reflets.